Nouvelles & événements

L’art de rendre hommage, tout le monde ensemble

L’art de rendre hommage, tout le monde ensemble

Message de la part de notre Directeur général – octobre 2021

La Maison Blanche a récemment rendu hommage aux enseignants de l’année, pour 2020 et 2021. Le président américain Biden l’a bien dit : les enseignants sont « les personnes les plus importantes au monde après nos parents. » Je ne saurais être plus en accord.

Après trois années scolaires affectées par la COVID, les enseignant·e·s du Collège en tirent des leçons. Elles et ils soutiennent les élèves sur le plan scolaire et répondent à leurs besoins socio-émotionnels, tout en essayant de rester en bonne santé alors que les effets de la pandémie persistent. Ce n’est pas facile.

La fatigue liée à la pandémie est réelle. Après des mois d’incertitude, de protocoles de pandémie, de stress et d’anxiété, elle se traduit par une dégradation de la santé mentale et du bien-être personnel. Malgré nos vies bien remplies, nous nous devons de prendre soin de nous et de pratiquer l’autocompassion.

La docteure Judy Pickard, psychologue clinique et professeure de psychologie à l’Université de Wollongong, affirme que l’autocompassion est sous-tendue par trois facettes communes :

  • comprendre qu’en tant qu’êtres humains, nous sommes des êtres en devenir, et que nous sommes donc faillibles;
  • avoir un véritable sentiment de bienveillance envers nos propres difficultés; et
  • développer la pleine conscience (ou conscience du moment présent) pour nous rendre compte de ce qui se passe réellement en nous et autour de nous.

Quand je pense à mes promenades quotidiennes sur le campus, l’effervescence qui émane des laboratoires de sciences, du gymnase et des salles de classe Junior et Senior, je me rappelle que, tandis que nous continuons à naviguer à travers la pandémie, l’innovation et l’énergie avec lesquelles les enseignant·e·s et les élèves du Collège forment des relations significatives et interreliées, ainsi que des environnements d’apprentissage solides, sont sans limites.

Au cours de la dernière semaine, j’ai eu le privilège de passer un peu de temps dans les salles de classe des enseignant·e·s nouvellement arrivé·e·s au Collège. C’était merveilleux de les voir en action avec les élèves : enthousiastes, attentif·ve·s, établissant des liens entre l’apprentissage et le monde réel, utilisant efficacement les technologies de l’information. C’était un excellent rappel des qualités que l’équipe de direction a valorisées tout au long de son processus de recrutement.

Poursuivre l’excellence personnelle : savoir apprendre, faire, vivre et être

En tant que responsable de l’accréditation des établissements scolaires, les visites de campus ont toujours été des moments forts pour moi… tant de choses se révèlent lorsqu’on les observe, simplement. En fait, il me semble que ce qui compte (le plus) peut souvent être communiqué sans mots. En tant que chef d’établissement, je prête une attention particulière aux messages que nous transmettons et aux mots que nous utilisons. Par exemple, je trouve encourageant la manière dont nous renforçons notre culture de bienveillance par les moyens suivants :

  • en donnant la priorité à une expérience holistique pour les élèves (par exemple, en organisant un éventail intéressant de sports et d’activités parascolaires, ou encore d’apprentissage par l’expérience, comme les excursions de plein air pour les élèves de secondaire 1 et 2)
  • en favorisant l’esprit d’école par des activités amusantes de renforcement de la communauté (par exemple, les journées à thème de la semaine d’Halloween, le marchethon de la FRDJ, les événements de renforcement de l’esprit d’équipe (par foyer)
  • en renouant avec les familles (par exemple, café et conversations avec les parents des élèves de secondaire 1), les anciens élèves (fête de la promotion 2020) et les partenaires locaux (journée Partage-Action de l’Ouest-de-l’Île)
  • en cultivant l’esprit civique (par exemple, en participant aux apprentissages de la Journée de la vérité et de la réconciliation, en faisant une simulation d’élection, et en échangeant avec les candidats locaux lors des élections fédérales)
  • lorsque notre conseiller d’orientation et l’infirmière de l’école ont sensibilisé les élèves aux stratégies d’autogestion de la santé dans le cadre du mois de la prévention du suicide, en partageant des messages et des histoires d’espoir et en donnant à chacun la possibilité d’être présent</i pour ceux qui sont confrontés à des problèmes de santé mentale
  • lors d’un partenariat avec le réseau RDPAC pour entreprendre un apprentissage professionnel qui mise sur la vision et les valeurs pour un Collège de l’Ouest de l’Île plus diversifié, équitable, inclusif et juste (par exemple, le puissant atelier du 8 octobre pour tout le personnel sur les conversations culturelles constructives et les préjugés implicites)
  • en célébrant les réussites scolaires des élèves et l’impact du service communautaire en 2020-21 lors d’une série d’assemblées de niveau qui permettent d’élargir la vision de la réussite au sein du Collège.

L’éducation est faite par (et avec) les élèves

Avec notre programme académique en plein essor, les élèves ont effectué des évaluations formatives et sommatives. Elles et ils ont reçu des commentaires et, avec le soutien de leurs enseignant·e·s, elles et ils réfléchissent à leurs points forts et à leurs opportunités de renforcer leurs apprentissages. Avec la remise des bulletins de mi-semestre cette semaine, les parents sont invités à en discuter avec leur enfant, en lui posant des questions comme :

  • À quels moments as-tu été le plus fier de tes efforts? Qu’est-ce qui t’a surpris?
  • Sur quoi veux-tu en apprendre davantage, et pourquoi?
  • Quelles mesures pratiques peux-tu prendre aujourd’hui, demain, la semaine prochaine, pour progresser davantage?

Tout en soutenant nos jeunes voyageurs·euses, continuons à renforcer notre partenariat avec elles et eux en les encourageant, à la maison et à l’école, à poursuivre leur quête :

  • de sens – en regardant en arrière : comment puis-je donner un sens au monde/à mon voyage d’apprentissage jusqu’à présent?
  • de sentiment d’utilité – en se demandant : comment puis-je être utile dans ce monde?
  • de relations – en tentant d’avoir un impact positif sur le monde : comment est-ce que je grandis à travers mes interactions avec les autres?

Ce que les élèves apprennent est important, mais la façon dont ils sont transformés par leurs apprentissages, c’est encore plus puissant. Chacun de nos élèves, au Collège, a ses propres forces, champs d’intérêt et objectifs.

Continuons à aider nos jeunes voyageurs·euses à faire des liens entre leurs vies personnelle, sociale et scolaire… et à se sentir de plus en plus performant·e·s dans leur quête d’excellence.

Eric Jabal, PhD
Directeur général